Les voies ouverts par le Village de l’emploi

Village de l'emploi
Il existe une grande différence entre connaissances et compétences. La plupart des diplômés qui n’arrivent pas à trouver un job ou à faire décoller leur carrière possèdent un savoir certain dans leur domaine d’activité mais leur savoir-faire reste à développer. Village-Emploi a donc tenté, au cours de son programme, de fournir aux adhérents les clés des compétences opérationnelles qui s’avèrent être une arme redoutable pour se voir confier un poste à responsabilité dès le début de sa vie professionnelle. Focus sur ces atouts qui ouvriront les voies de la réussite et de l’épanouissement.

Favoriser l’autonomie

Si la plupart des jeunes diplômés voient leurs candidatures rejetées, c’est parce qu’ils manquent clairement d’autonomie. Cette défaillance peut être repérée dans leur dossier de candidature comme au cours de l’entretien d’embauche. Mais qu’est-ce que l’autonomie et quel rôle joue-t-elle dans le rendement de l’employé ? Il s’agit d’une qualité professionnelle permettant au salarié d’accomplir les tâches qui font partie de ses prérogatives sans accompagnement. Il est clair que, pendant les premières semaines, un responsable est toujours à sa disposition pour répondre à ses questions et l’aider à comprendre le mode de fonctionnement de l’entreprise.

Cependant, si le nouveau recru a besoin d’une assistance permanente, son rendement est remis en question. Les entreprises connaissent toutes l’enjeu de l’autonomie dans la productivité de l’employé et dans la rentabilité de la société par voie de conséquence. Ainsi, Village-Emploi prend en charge les formés et les amène progressivement vers plus d’indépendance. En d’autres termes, c’est au cours de la formation que l’apprenant va vivre ses débuts trébuchants et non une fois qu’il est embauché. Le programme comporte des ateliers dont le but est de simuler des situations et problématiques professionnelles réalistes pour donner au formé l’opportunité d’agir sous la supervision de ses formateurs. Quelques séances suffisent pour qu’ils finissent par se détacher de ses coachs en gagnant en autonomie.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur : »www.observalgerie.com« 

Bien communiquer

La communication se divise en 2 volets devenus indissociables : directe et virtuelle. Cependant, dans cette partie, nous allons nous intéresser à la communication dite qui apparait comme l’un des leviers incontournables de la réussite dans l’univers de l’entreprise. Les employés peuvent certes avoir les compétences requises pour accomplir leurs fonctions, mais ils finiront par vite se heurter à leurs propres limites s’ils n’arrivent pas à communiquer efficacement. Au cours de cette formation, l’adhérent apprend tout d’abord à mieux se connaître. Et la connaissance de soi constitue le premier pas vers la connaissance de l’autre. Les apprenants reçoivent un enseignement sur-mesure au cours duquel ils développent leurs capacités d’écoute, leur empathie et leur ouverture d’esprit.

Ces éléments sont le point de départ de toute relation professionnelle et personnelle fondée sur l’échange et le respect mutuel. Les formateurs proposent des entretiens individuels avec les nouveaux candidats à la formation. Au cours de ce tête-à-tête, ils évaluent leur personnalité et leur niveau d’aisance sociale. Grâce à un examen minutieux, ils parviennent à repérer les failles et lacunes de chacun d’entre eux, sans manquer de constater leurs principaux points forts. Le développement des compétences en communication se fait alors de manière ciblée et personnalisée, ce qui explique pourquoi les ressortissants du Village-Emploi sont épargnés par le chômage.

S’organiser et gérer le temps

La gestion du temps est effectivement une compétence professionnelle qu’on peut apprendre. Cela commence par la capacité de reconnaître les priorités et de les répertorier en suivant un ordre logique et en ayant en tête le principe de l’efficacité au travail. Les employés qui n’arrivent pas à atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés sont ceux qui ignorent l’importance de se concentrer sur une tâche unique et d’y accorder toute son attention. Ils pensent à tort qu’en essayant d’être présent sur tous les fronts et de répondre à tous les stimulus, ils augmentent leur rendement.

Pourtant, c’est le contraire qui se produit. En ayant une oreille au téléphone, une main qui répond aux mails tout en essayant de résoudre un conflit avec le collègue en face de vous, vous perdre un temps considérable. Plus encore, aucune des actions précédemment citées n’est accomplie avec le soin qu’elle mérite. Au Village-Emploi, vous développez le sens des priorités. Les apprenants deviennent capables de créer un planning que ce soit pour eux ou pour l’équipe qu’ils gèrent. Pour cette raison, ils se voient souvent confier des postes à responsabilité et parviennent à remporter la confiance des recruteurs. Ces derniers comprennent très vite qu’ils ont affaire à des candidats qui sauront optimiser le temps de travail.

Notez qu’il est désormais possible d’utiliser des supports digitaux pour mieux s’organiser. La maîtrise de ces outils fait partie des apprentissages inculqués aux formés de cet établissement. Des logiciels et applications avec des technologies très avancées permettent aux prétendants aux postes managériaux de développer leur sens de l’organisation en minimisant leurs efforts et en maximisant leurs résultats.

Créer des objectifs Smart

Voici une autre compétence qu’on ne peut pas apprendre à l’université : concevoir des objectifs smart. Quels que soient les métiers qui vous intéressent, vous ne pouvez pas réussir professionnellement sans fixer d’objectifs clairs et précis. Ce schéma est d’une efficacité incontestable surtout un poste managérial ou le responsable est tenu de développer des buts :

  • Spécifiques : Fixer un objectif général sans décider de ses actants et des méthodes qui seront employées pour l’atteindre est la voie assurée vers l’échec. Il faut donc se montrer précis, emprunter les chemins les plus courts et les solutions les plus simples.
  • Mesurables : Au Village-Emploi, des formateurs hautement qualifiés vous enseignent comment créer des objectifs limités dans le temps. Car avoir un but sans contrainte temporelle ne suscite ni la motivation ni le sens du défi.
  • Convaincant : En tant que responsable, vous devez convaincre les membres de vos équipes de se mobiliser pour atteindre l’objectif fixé. Remporter l’adhésion du groupe est donc une condition incontournable pour remporter ce challenge.
  • Réaliste : Il est conseillé de se fixer des objectifs ambitieux à condition qu’ils soient réalistes. Un projet de 2 mois proposé avec l’obligation de l’accomplir sur 2 semaines ne fera que décourager vos équipes et décroitre leur productivité.

Manipuler les outils digitaux

Au cours de votre formation au Village de l’emploi, vous allez également être accompagné pour vous familiariser avec les outils digitaux. Il s’agit là d’un axe inhérent à la communication en entreprise. Parmi les conseils que nous pouvons vous donner si vous hésitez encore quelle filière emprunter, c’est de choisir celle des nouvelles technologies. Acquérir des compétences dans la gestion des supports numériques et des données informatiques vous garantit un poste de qualité et vous met à l’abri du chômage. Ajoutez à cela que pour intégrer cette formation, un parcours scientifique ou dans les technologies de l’information n’est pas obligatoire. Plusieurs ressortissants d’écoles littéraires ont réussi le pari de décrocher un emploi dans le digital.